3 choses à savoir sur La Mediation du Crédit (pour y faire appel à bon escient)

Article publié par Guy Degeorges le 30/10/2013 à 17:50
Catégories : Financements
Tags : Financements, Mediation du Crédit, banque de france, banques
  • 1. Ne pas agir trop tard

Le recours à la Médiation du Crédit permet d'aboutir à un accord entre l'entreprise et ses banques dans prés de 2/3 des cas... Mais il peut échouer, et c'est le plus souvent lorsque le chef d'entreprise y recourt alors qu'il est déja trop tard: cessation de paiement de fait, perspectives de redressement trop lointaines et incertaines....

Mieux vaut anticiper ses besoins de financement, et en cas de refus de son établissement bancaires, tenter alors la médiation.

  • 2. Etre transparent

Pour aider l'entreprise, la Médiation doit disposer d'informations claires, rapides et sincères concernant sa situation: situations comptables, budgets, plan de trésoreries, carnets de commandes...

La Médiation s'engage elle-même à travailler en toute bonne fois avec les établissements financiers, afin que des négociations en toute confiance puissent avoir lieu.

Dissimuler certaines difficultés, ou économiser sur des honoraires de conseil qui aideraient à produire ces informations, peut vite coûter cher à l'entreprise.

  • 3. Accepter de négocier

Le rôle du médiateur est avant tout de faciliter une négociation, ce qui suppose comme dans toute négociation, outre la levée d'éventuels malentendus, des contreparties réciproques.

Les banques accepteront d'accorder des crédit initialement refusés, mais les dirigeants et actionnaires devront le plus souvent proposer des efforts en contrepartie: augmentation de capital, apport de comptes courant, economies sur les charges, apport de garanties, changement dans la gouvernance,etc...

Lire aussi sur le blog: l'essentiel sur la médiation du crédit

 

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen