Votre P.M.E. est-elle triple A?

Article publié par Guy Degeorges le 19/12/2012 à 07:00
Catégories : Financements
Tags : Financements, cotation, Banque de France
  1. Qui est coté?  Toutes les entreprises peuvent être cotées, en pratique toutes celles dont le C.A. annuel dépasse 750 000 € ou les crédits 380 000 €.
  2. Que mesure la cotation de la Banque de France? La solidité financière de l'entreprise, plus précisément la capacité de l'entreprise à honorer ses engagements financiers à un horizon de trois ans.
  3. Comment la cotation est elle établie? Essentiellement d'après les comptes annuels, desquels sont extraits une dizaine de ratios: frais financiers/Excèdent brut d'exploitation, Capacité d'autofinancement / endettement, créances clients/ Chiffre d'Affaires pour être pondérés. Le secteur d'activité est aussi pris en compte, les éventuels incidents de paiements déclarés par les banques, les procédures collectives (redressement judiciaire, etc...), les antécédents des dirigeants s'il y a lieu.
  4. Quelles sont les différentes cotations? 3++ : excellente 3 + : très forte 3 : forte 4 + : assez forte 4 : acceptable 5 + : faible 6 : très faible 7 : à surveiller compte tenu d'incidents de paiement 8 : menacée 9 : compromise P : en procédure collective avant approbation d'un plan de redressement
  5. Qui a communication de cette cotation? La cotation est couverte par le secret professionnel. La note n'est connu que des établissements bancaires (ce qui fait beaucoup de monde) et de l'entreprise concernée.
  6. Cette cotation est-elle importante? Oui. Elle alerte l'entreprise sur sa situation, et influe les cotations et la confiance des établissements bancaires. Les entreprises cotées 4+ ou mieux bénéficient de taux de financement plus intéressants, puisque leurs banques ont le droit de se refinancer auprès des banques centrales.
  7. Peut on demander une révision de sa cotation? Oui! Les chiffres ne disent pas tout, et encore moins les chiffres du passé. Les chargés d'affaires de la Banque de France reçoivent volontiers les chefs d'entreprise assistés de leurs conseils (experts comptables, directeurs financiers), pour qu'ils leur expliquent les comptes, exposent activités et perspectives de développement, présentent budgets et prévisions afin d'améliorer la cotation s'il y a lieu.

 

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen