L'observatoire du temps partagé : saison 2

Article publié par Guy Degeorges le 27/01/2021 à 09:04
Catégories : Manifestes
Tags : Aucun
2e Observatoire des directeurs financiers à temps partagé
 

 

Intervenants :
Alexandra de Verdière
, Directrice financière à temps partagé

Guy Degeorges, Directeur financier à temps partagé
Valérie Lanata, Directrice financière à temps partagé
Solène Clément, Directrice financière à temps partagé
Olivier Ortin, Directeur financier à temps partagé
Christophe Héral, Directeur financier à temps partagé
Mickaël Contreras, Directeur, Ligue Nationale de Basket

Découvrez la 2e édition de l’Observatoire métier des DAF à temps partagé ! Que vous soyez en exercice, en réflexion ou intéressé par ce type de compétences pour votre entreprise, le dynamisme de ce mode de fonctionnement vous est dévoilé au travers de ses différentes facettes !  

La 1re édition avait permis d’établir une cartographie de la population des directeurs financiers à temps partagé. La 2e édition confirme et précise le profil des DAF exerçant sous cette forme : une population jeune, expérimentée, agile et passionnée. Des questions ont été approfondies via trois nouvelles thématiques : les impacts de la crise Covid sur le métier, les pratiques de temps libre, les types de sortie de ce mode d’exercice. 

Cette tendance à l’externalisation de la fonction DAF correspond autant à l’évolution des besoins des entreprises qu’à la recherche d’une forme de travail différente, non salariée : travailler dans deux ou trois sociétés en même temps représente un réel challenge intellectuel et un modèle stimulant. 

Pour cette 2e édition, le questionnaire (complété par des entretiens auprès de DAF, clients et prescripteurs) a été diffusé en août et septembre 2020. La participation a été très forte : 573 répondants, contre 440 il y a deux ans. La moitié des répondants sont membres de la DFCG. Deux tiers des répondants n’avaient pas répondu lors du 1er Observatoire. Toutefois, l’échantillon est stable en termes de statuts et de motivations des répondants, lesquels sont principalement des DAF à temps partagé. L’échantillon s’est “rajeuni” puisque 57 % ont moins de 50 ans en 2020, contre 47 % en 2018. Être DAF en temps partagé est un choix, qui s'opère de plus en plus tôt ! 80 % des répondants ont un Bac +5. Les répondants sont plutôt expérimentés : un tiers d’entre eux possède une expérience supérieure à 20 ans. La forme juridique est à 90 % une SARL ou un SAS ; le multi-salariat est donc peu répandu. 

Les DAF à temps partagé forment une communauté dynamique (mise en place de consultations en ligne), solidaire, et qui s’agrandit

A cause de la crise sanitaire, l'année 2020 a été particulièrement difficile. Toutefois, les revenus des DAF à temps partagé sont stables pour la moitié des répondants et sont même en hausse pour 15 % d’entre eux, du fait de la hausse du nombre de jours facturés. 
 
Le DAF à temps partagé doit être agile puisqu’il travaille pour plusieurs clients dans une même journée. Il s’engage fréquemment dans une poly-activité : une seconde activité ou une passion (apiculteur, guide de haute montagne, etc.). De nombreux de DAF à temps partagé étendent leur activité a des métiers connexes : évaluation, levée de fonds, expertise-comptable, enseignement, recherche. 

Les valeurs et motivations des DAF à temps partagé sont la recherche de l'accomplissement professionnel et personnel, la liberté, l’autonomie, la curiosité intellectuelle, l’indépendance, l’absence de hiérarchie, et la possibilité de vivre leurs passions. Ils apprécient la variété de missions, de secteurs et d’interlocuteurs, et la maitrise de leur temps de travail. Seuls 9 % ont l'argent comme motivation. 



Les DAF à temps partagé travaillent principalement pour des TPE. Ils doivent connaitre les meilleurs outils et les méthodes de digitalisation. Pour ce faire ils assurent eux-mêmes leur formation. 

Mickaël Contreras (Ligue Nationale de Basket) et Olivier Ortin (DAF à temps partagé) présentent une mission actuelle : la Ligue Nationale de Basket (Loi 1901) s’est réorganisée et a souhaité avoir recours à un DAF à temps partagé et réaliser un audit. Les ressources financières liées aux droits de télévision se sont effondrées à cause de la crise. En conséquence, il a été nécessaire mettre en place une nouvelle stratégie : souscrire à un PGE, trouver de la trésorerie et des nouveaux financements, mettre en place un plan de chômage partiel, élaborer un business plan, et définir des nouveaux indicateurs. Le DAF à temps partagé doit donc être réactif, curieux, et opérationnel
 

La prospection commerciale est le nerf de la guerre. Or certains DAF à temps partagé craignent cet aspect. Un DAF à temps partagé doit trouver des clients. Pour ce faire il doit avoir une offre de services cadrée, claire et compréhensive. Il doit démontrer l'intérêt d'avoir recours à ses services, notamment en mettant en avant son expérience précédente. Le réseau est fondamental, et pas seulement le premier réseau : c'est souvent grâce aux deuxième et troisième réseaux que l’on trouve de nouveaux clients. Et les clients des DAF à temps partagé sont souvent les meilleurs commerciaux ! 
 
Le groupe “DAF à temps partagé” de la DCFG vous est ouvert ! Comme toute la DFCG, il promeut entraide et solidarité. Le groupe organise des réunions mensuelles accessibles à distance et propose des retours d’expérience. Il existe aussi des groupes locaux DAF à temps partagé. 
 
Depuis trois ans, la DFCG propose un label “DAF à temps partagé”. Un jury pluridisciplinaire statue en évaluant notamment la formation, les expériences professionnelles, et les références de clients ou d’employeurs. Les DAF à temps partagé ne sont pas encore assez connus. La labellisation peut permettre d’accroitre leur notoriété. 
 
Les DAF à temps partagé sont polyvalents mais certains se spécialisent. La spécialisation sectorielle (sport, culture, etc.) est peu répandue, de l’ordre de 20 %. La spécialisation par type d’activité est possible. (Fusac, recherche de financement, contrôle de gestion, SI, etc.) 

La facturation se fait en majorité en régie (temps passé), avec parfois un complément à la performance. 

Le management de transition est une problématique spécifique, qui inclut souvent un projet à monter, de la gestion de crise, et l’accompagnement d’une direction financière. Il est souvent sur un mode projet alors que le DAF à temps partagé est souvent sur un mode run.

 texte: DFCG https://www.dfcg.fr/

Copyright © 2021 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen