DAF en temps partagé: interview dans Option Finance

Article publié par Guy Degeorge le 10/06/2017 à 09:09
Catégories : Témoignages
Tags : Aucun

 

Je témoigne, en bonne compagnie, dans l'article de Nathalie Halpern d'Option finance du 29 mai 2017 (web et papier) à propos du métier de DAF en temps partagé, ses évolutions, la labellisation par la DFCG. Quelques extraits:

 

Un nombre croissant de directeurs financiers décide de travailler à temps partagé, c’est-à-dire pour plusieurs entreprises.


(….) Plus rarement, d’autres professionnels choisissent cette voie en quittant d’eux-mêmes leur activité salariée. «Après avoir été directeur financier dans une grande entreprise, puis dans une PME, j’ai décidé de me mettre à mon compte en 2009, à 45 ans, car j’aspirais à autre chose», indique Guy Degeorges, directeur financier à temps partagé, et responsable du groupe de travail «DAF à temps partagé» de l’Association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG).

 

Cette nouvelle façon de travailler va continuer à se développer, d’où notre volonté de créer d’ici à l’été un label pour garantir une certaine qualité à cette profession en forte croissance» (voir encadré).

Un marché en croissance

 

La progression de ce métier s’explique par une demande exacerbée des entreprises, en

particulier des TPE-PME. (…) Il peut s’agir de start-ups en croissance, en recherche de financement, ou de petites et moyennes entreprises qui emploient jusqu’à une centaine de personnes. (…) «Pour ces PME, faire appel à un DAF expérimenté qui les accompagne un à trois jours par semaine, voire quatre jours, dans le cadre d’un contrat de prestation de services, est la solution idéale. (…) Ces petites et moyennes sociétés recherchent ainsi des directeurs financiers expérimentés qui ont généralement quinze à vingt ans d’expérience. Les missions du DAF à temps partagé sont en effet très diverses : elles vont de la mise en place d’un budget ou d’un «reporting» à l’élaboration d’un dossier de financement pour lever de l’argent auprès de fonds ou de banques, en passant par la mise en œuvre d’une acquisition. (…)

 

Etre DAF à temps partagé est souvent jugé valorisant intellectuellement.

«J’apprends beaucoup tous les jours, et je ne m’ennuie jamais, témoigne Guy Degeorges. Pour rien au monde je ne redeviendrais salarié.» Le fait d’être indépendant est souvent considéré comme l’un des grands avantages de cette façon de travailler.

 

 

Un label qualité

 

Face à l’essor du marché, un label qualité «direction financière à temps partagé» doit être lancé d’ici à l’été, par l’Association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG). «Ce label vise à garantir que les directeurs financiers qui proposent leurs services aux PME ont bien les compétences et les diplômes requis. Il faut éviter que n’importe qui puisse proposer des services de mauvaise qualité à prix cassés», explique Guy Degeorges, qui dirige le groupe de travail chargé du sujet à la DFCG. Face à la demande des PME, certaines personnes, qui n’ont ni les compétences ni les diplômes, n’hésitent pas à proposer leurs services à bas prix. Le label qualité sera octroyé par un jury de la DFCG, après examen du dossier du candidat, en tenant compte de son expérience et de ses diplômes.


Pour lire l'intégralité de l'article: le lien vers le site d'Option Finance

 

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen