L'essor du DAF à la demande

Date : Publié par

Interview en compagnie de mes consœurs et confrères par Hélène Truffaut, à la suite de la publication du premier observatoire du DAF à temps partagé par la DFCG.

Extraits :

Si la souplesse est un atout majeur, la motivation première des intéressés est souvent ailleurs. DAF « à la carte », Guy Degeorges a eu le temps d’y réfléchir, durant douze années passées au sein de filiales d’un grand groupe de presse, où « le manque de sens de certaines tâches finit par émousser l’enthousiasme initial ». Puis dans « l’univers rugueux des PME », où il trouve son compte pendant sept ans… avant de finir par s’ennuyer dans les périodes creuses.

« Un soir, un ami, numéro 2 d’une société de 50 personnes, m’a appelé. Le lendemain, il avait une réunion avec un de ses actionnaires, dont le service d’audit lui avait envoyé des tableaux auxquels il ne comprenait rien. Je lui ai fourni un décryptage. Six mois plus tard, il devenait mon premier client que j’ai accompagné pendant un an », raconte Guy Degeorges. Qui s’était entre temps délesté de son CDI pour venir en aide aux PME. « Le comptable est plutôt dans la procédure. Pour assurer les volets contrôle de gestion et stratégie financière, le DAF TP intervient rapidement et utilement auprès du chef d’entreprise. La variété des missions et la reconnaissance de mes clients sont mes premiers moteurs. »

Le chaînon manquant

Guy Degeorges, qui a créé sa structure (En Bref) en 2009, s’est tourné par goût vers l’industrie culturelle, la communication et la presse. Il travaille aujourd’hui pour un client deux jours par semaine, consacre une autre demi-journée à une start-up et mène des missions ponctuelles, dont des recherches de financements. Agenda professionnel qu’il combine avec des activités d’enseignement de la finance d’entreprise au Cnam et à Skema Business School.

Il en est convaincu : « Le DAF TP est le chaînon manquant entre l’expert-comptable, le DAF d’ETI et le grand cabinet de conseil. Tant pour la gestion quotidienne que pour soutenir les PME en difficulté. »

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

L'observatoire du temps partagé : saison 2

Date : Publié par
Découvrez la 2e édition de l’Observatoire métier des DAF à temps partagé ! Que vous soyez en exercice, en réflexion ou intéressé par ce type de compétences pour votre entreprise, le dynamisme de ce mode de fonctionnement vous est dévoilé au travers de ses différentes facettes !

Les directeurs financiers au chevet des petites entreprises

Date : Publié par
En situation de crise, les deux grandes questions restent les mêmes : comment ne pas perdre de chiffre d'affaires et comment réduire les charges fixes. L’intérêt de bénéficier de l’appui d’un directeur financier est plus prégnant que jamais. Interview de Guy Degeorges dans Option Finance.

Webinaire : Pilotage financier, le kit de survie de l'entreprise pérenne

Date : Publié par
Vous avez manqué notre webinaire Flexter du 5 juillet?
Pourtant le « quoiqu’il en coûte», c’est fini ! Alors que débute la période de remboursement des PGE et autres prêts accordés pendant la crise, beaucoup d’entreprises se rendent compte qu’elles n’ont pas une vision suffisamment claire de leur rentabilité, et craignent de heurter avant de le voir le fameux « mur de la dette ». Et souvent, l’on constate que faute d’outils de pilotage suffisants, de nombreuses TPE et PME manquent de visibilité sur leur rentabilité, et « naviguent à vue ».
Alors comment faire? Déja lire la suite et visionner notre podcast