Les directeurs financiers au chevet des petites entreprises

Date : Publié par

Un recours croissant aux DAF à temps partagé

Extraits de l'article paru dans Option Finance: De ce fait, l’intérêt de bénéficier de l’appui d’un directeur financier est plus prégnant que jamais. « La crise sanitaire a accéléré la mise en place d’outils et d’indicateurs, poursuit Olivier Ortin. La trésorerie étant devenue l’élément central de la pérennité des entreprises, beaucoup d’entre elles ont souhaité instaurer des indicateurs de suivi de la trésorerie beaucoup plus précis qu’auparavant. »

Au sein des petites structures, le DAF à temps partagé devient alors partie prenante de la stratégie de l’entreprise. « En situation de crise, les deux grandes questions des dirigeants restent les mêmes : comment ne pas perdre de chiffre d’affaires et comment réduire les charges fixes. La réduction des charges fixes reste l’exercice le plus périlleux : il ne faut pas remettre en cause le mode de fonctionnement de l’entreprise au cas où l’activité repart », souligne Guy Degeorges.

Enfin, le dernier changement constaté en 2020 par les experts de la finance qui évoluent au sein des petites entreprises est celui d’une appétence plus forte de la part des chefs d’entreprise traditionnelles pour les aides et les subventions. « Tout se passe comme si le PGE leur avait “donné le goût” de la recherche de financements, confie un DAF à temps partagé.

Depuis des années, les secteurs traditionnels de l’économie regardent avec envie le secteur des start-up qui jouent le jeu des subventions et qui ont bien compris que l’innovation pouvait se financer. Les entreprises plus traditionnelles ont davantage coutume de s’autofinancer et de mener une gestion de bon père de famille.

Désormais, on assiste à un changement de regard de la part des chefs d’entreprises traditionnelles qui convoitent davantage les aides à l’innovation. » Autant de problématiques sur lesquelles les conseils de directeurs financiers expérimentés constituent de précieux atouts.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Choisir le bon terrain de négociation… (ou « La bataille des Thermopyles »)

Date : Publié par
Parmi les points forts de Staraselski Rene-Pierre Staraselski, DAF A LA CARTE En Bref pour la région Grand Est : la pratique de négociation d’affaires.
J’ai demandé à René-Pierre d’illustrer pour nous 3 bonnes pratiques pour une négociation réussie.
1ere bonne pratique : choisir le bon terrain de négociation… (ou « La bataille des Thermopyles »)

10 ans !

Date : Publié par
Ce mois ci, déjà 10 ans de vie d'indépendant, sans vraiment l'avoir vu venir. 10 ans de DAF à carte passés tout sauf comme prévu, des rencontres de qualité, des accélérations et ralentissements, erreurs et intuitions meilleures, construction patiente. L'important ce sont les 10 ans suivants.

Webinaire : Pilotage financier, le kit de survie de l'entreprise pérenne

Date : Publié par
Vous avez manqué notre webinaire Flexter du 5 juillet?
Pourtant le « quoiqu’il en coûte», c’est fini ! Alors que débute la période de remboursement des PGE et autres prêts accordés pendant la crise, beaucoup d’entreprises se rendent compte qu’elles n’ont pas une vision suffisamment claire de leur rentabilité, et craignent de heurter avant de le voir le fameux « mur de la dette ». Et souvent, l’on constate que faute d’outils de pilotage suffisants, de nombreuses TPE et PME manquent de visibilité sur leur rentabilité, et « naviguent à vue ».
Alors comment faire? Déja lire la suite et visionner notre podcast